2008 est l’année où je décide de quitter la région Parisienne pour m’installer à Grenoble, à la recherche d’un rythme de vie plus tranquille et surtout plus proche de la nature. C’est à ce moment que commencent mes errances en montagne, dans les massifs de la Chartreuse, du Vercors et de Belledonne.

Quelques années plus tard, je ressens le besoin de capturer les magnifiques instants dont je suis régulièrement témoin au milieu de ces paysages. C’est alors que je décide de me mettre à la photographie à la fin de l’année 2012.

Apprenant seul, avec l’aide des ressources dénichées sur Internet, ma pratique se développe progressivement. Rapidement, j’élargis mon panel de type de photos afin de ne pas me cantonner à la photo de paysage dans le but d’apprendre au maximum et d’en arriver à maitriser la technique. À partir de là, je commence doucement à me recentrer sur mon intérêt initial : la photo de nature. Mais cette fois, à la recherche d’ambiances, d’un côté artistique, ne me contentant plus de la photo de paysage descriptive de mes débuts.

Mon approche évolue progressivement vers un but de réconciliation de l’humain avec la nature, le sauvage, l’essence même de ce que sont les êtres humains. Montrer la beauté qui nous entoure, faire prendre conscience de sa valeur et des raisons pour lesquelles on se doit de préserver notre source de vie. Montrer qu’il est possible de vivre harmonieusement en ce monde, sans impact négatif sur l’environnement, tout en préservant une réelle qualité de vie.